Album: Messi Ambroise jubile !

L'artiste musicien vient de commettre son 12e album, métissage entre makossa et bikutsi.

30 ans de musique, il y a de quoi célébrer la vie. Et Messi Ambroise n'a pas boudé son plaisir en offrant à ses fans une nouvelle galette musicale intitulée « Jubiler la vie... ». Sur la pochette de son album, « Le dinosaure » du bikutsi semble croquer la vie à pleines dents. Dans cet album de six titres, Messi Ambroise embrasse nombre d'aspects de la vie à travers des sonorités bien de chez nous et dans un cocktail qui allie makossa et bikutsi, ce rythme qui a fait de lui ce qu'il est.

Dans son style, il est resté fidèle. On retrouve aussi du meringué et un peu de slow. Dans « Jubiler la vie... » titre phare, éponyme de l'album, le makossa côtoie avec aisance le bikutsi. Une fusion totale pour l'ouïe des mélomanes. L'artiste demande aux uns et aux autres de savoir profiter sagement de la vie, car « personne n'est jamais venu dire aux vivants ce qui se passe après la mort. » Comme quoi, il faut savourer chaque instant « Eza Minam », autre morceau de l'opus, garde la même dynamique positive de l'album. Avec des exemples à l'appui, il essaye de convaincre ceux qui pensent que l'Eldorado est ailleurs, que l'on n'est au mieux chez soi. En clair, il faut cultiver l'esprit de rester au « Mboa » pas en croisant les bras mais en travaillant. Dans « Ye wa yem », Messi Ambroise met en garde ceux qui se moquent des autres. « Le riche d'aujourd'hui peut être le pauvre de demain car personne ne sait ce qui lui arrivera demain », reconnaît-il.

L'artiste met en garde les adeptes du « bling bling », particulièrement les femmes, « car tout ce qui brille n'est pas or. Celui qui se présente à une femme avec voiture et autres accessoires n'est pas toujours celui qu'on croit. » Messi Ambroise ne s'arrête pas qu'à ce côté de conseiller ou de donneur de leçons. Dans « Otitie », il rassure les femmes, leur demande de chérir leur mari, car chacune d'elle a été fabriquée à partir d'une cote de l'homme. Pour ce nouvel album, Messi Ambroise s'offre des voix connus pour faire les chœurs : Ange Ebogo Emérent avec Henri Minko et Jean Paul Lietcheu. L'opus est signé de Joseph Franklin Boati à la réalisation avec pour auteur-compositeur. Messi Ambroise. Il sort deux ans après son dernier produit : « Minkel ». A vous de le déguster.

Source : Cameroon Tribune


Upcoming Event

 
 

Discotheque

Vainqueurs et Laureats

Le saviez-vous?