Marlyz : « Il faut y croire, être passionnée et travailler »

Vainqueur de Mützig star 2016, elle présente ses ambitions et son premier album baptisé Fleur d’Amour.

Faut-il nécessairement boire la Mützig pour espérer remporter Mützig Star ?
Non, il faut surtout y croire, être passionnée et travailler. Car, pour avoir participé à ce concours en 2016, j’ai vécu une aventure palpitante. Et je peux vous assurer que la Société anonyme des Brasseries du Cameroun (Sabc) déploie une logistique impressionnante. Ceci depuis bientôt 27 ans. C’est d’ailleurs pourquoi selon moi, Mützig star est le seul concours de la chanson crédible au Cameroun. La preuve, il a révélé de nombreux talents de la musique camerounaise comme : Longuè Longuè, Belka Tobis, Prince Afo Akom, Charlotte Dipanda, Benji Matéké, Dynastie le tigre, Valdez Mbang et moi-même. De la phase des inscriptions en passant par les a capelas, puis, par les présélections des candidats par région, nous avons fait du chemin. En m’inscrivant, je m’étais fixée deux objectifs : être retenue pour représenter la région du centre et aller le plus loin possible. J’avoue que ça n’a pas été facile. Mais, les quelques années passées dans les cabarets et les encouragements de mon mentor Victorien Essono m’ont permis de rester confiante.  Et le soir de la finale qui a eu lieu le 18 novembre 2016 au Castel hall de Douala, le jury a récompensé mes efforts.

Vous faites votre entrée sur le marché discographique avec le single « Baby show me ». Que voulez-vous qu’on vous montre au juste ?
C’est une stratégie que nous avons adoptée pour présenter mon premier album. Une promesse faite à mes fans par la Sabc le 18 novembre 2016. Celle de produire et promouvoir mon album. Baptisé Fleur d’amour, l’opus est disponible depuis le 2 août 2017. Il compte six titres. « Baby Show me », le titre phare a été retenu parce qu’il résume la thématique de mon album axée sur l’Amour. Dans cette chanson, j’interpelle les hommes. Je dévoile les plaintes des femmes en quête d’affection. J’invite donc mes fans à chercher à l’écouter ainsi que toutes les autres en visitant ma page Facebook (Marlyzofficiel). Ou en suivant mon actualité sur Youtube, Twitter et Instagram. Le disque sera également commercialisé dans toutes les grandes surfaces.

Comment comptez-vous capitaliser cette expérience Mützig Star pour vous assurer une grande et longue carrière ?
Je vais continuer à travailler. Ce projet a été possible grâce à l’apport inestimable de la société anonyme des Brasseries du Cameroun. Une caravane est prévue dans les dix régions. Je suis bien entourée. Mon équipe et moi-même y travaillons déjà. Les dates et lieux par région vous seront communiqués au moment opportun via ma page Facebook (Marlyzofficiel). Merci à la Sabc et à Christian Bitom, Chef du produit Mützig pour m’avoir permis de collaborer avec les meilleurs auteurs compositeurs urbains du moment. Merci à Roger Samnig, leader du groupe X-maleya, à Salatiel auteur-compositeur et patron du label Alpha better records, à Christophe Avom alias DJ christ pour leur disponibilité. Un merci particulier à mon mentor Victorien Essono, à ma mère, à Culture Ebène, à l’agence Well’Done, à vous mes fans et au Dieu tout puissant.

Source culturebene.com


Upcoming Event

 
 

Discotheque

Vainqueurs et Laureats

Le saviez-vous?