Ottou Marcellin fête ses 35 ans de carrière

L’artiste annonce son anniversaire pour le 23 octobre prochain à Yaoundé.

De nombreux musiciens l’accompagneront. Ottou Marcellin, c’est l’homme, les paroles et la guitare. Les refrains de ses chansons sont repris en chœur à chaque fois qu’il gratte son instrument devant un public, défiant le temps et son pouvoir d’érosion de toute œuvre de l’esprit. En 35 ans, il a traversé plusieurs générations, réussissant à inculquer sa vocation à de jeunes artistes, parmi lesquels ses enfants, comme Frédérique Ottou. Durant plus de trois décennies, Ottou Marcellin a réussi à asseoir sa réputation de parolier, maniant la langue avec simplicité pour se raconter et relater la vie des autres. C’est en défenseur des causes d’enfants enrôlés de force dans l’armée qu’Ottou Marcellin reçoit le Prix Découverte RFI en 1982, et bien d’autres récompenses pour « Enfant soldat » toujours d’actualité. Son engagement dans diverses causes lui a d’ailleurs valu d’être ambassadeur de la lutte contre le paludisme, et lui a permis de s’impliquer dans des projets comme la sortie d’un album avec l’Ong SOS Dialogue. La mélancolie de ses lyrics épouse son doigté à la guitare lorsqu’il se prend à parler d’amour dans « ça me fera souffrir » ou dans « Elle est décédée ». Les chansons à texte, c’est sa signature, une marque de fabrique qui a fait sa renommée sur le plan local et à l’étranger. S’il a toujours refusé de se faire appeler chansonnier, il n’a jamais renié sa passion pour les beaux textes. De la prose, il y en aura sans doute ce soir du 23 octobre à Yaoundé. A cette date, Ottou Marcellin a choisi de célébrer ses 35 ans dans la musique, comme il l’avait fait en 2011 pour ses 30 ans, et cinq ans plus tôt, pour ses 25 ans. Le chanteur ne rate pas une occasion de faire la fête en compagnie de ses plus proches amis. La soirée fera office de double célébration, car Ottou Marcellin fêtera également sa distinction au Grade de Chevalier de l’Ordre national de la valeur. D’après lui, de nombreux artistes ont déjà donné leur accord de présence. On peut citer, pour le volet musical: Claude Ndam, Nkodo Sitony, Donny Elwood, Tonton Ebogo, Ben Decca, Ndedi Eyango, Eko Roosevelt, Isnebo, Koppo, et sa fille Frédérique Ottou. Aladji Touré, le célèbre bassiste, est annoncé lui aussi, comme en 2011. Et puisque Ottou Marcellin aime à encourager l’art en général, des humoristes seront de la partie : Keguegue International et Kouokam Narcisse. Ses 35 ans seront célébrés avec faste dans la capitale.