Kareyce Fotso en spectacle à Bafoussam

Pour la première fois, cette chanteuse de charme va se produire en spectacle live dans sa région d’origine.

Inédit. Le public de la région de l’Ouest en général et celui de Bafoussam en particulier, aura l’occasion de vivre l’émotion que procure Kareyce Fotso à travers ses prestations scéniques. Ce sera à l’occasion d’un spectacle live qu’elle va donner à Bafoussam le 2 avril 2016, à la maison du parti. Mieux qu’un concert, l’artiste pense que sa prestation à Bafoussam, sera un moment tout spécial. « J’attends que le public soit là massivement. Car au-delà d’un concert, ce sera un moment important pour moi. Ce sera tout particulier de chanter devant des gens qui pour la plupart, comprennent la langue et les messages qui sont véhiculés dans les chansons », a-t-elle confié. C’était au cours d’une conférence de presse donnée ce mercredi 23 mars 2016, à Bafoussam. Bien plus, Kareyce Fotso ne voudrait pas être trahie par les siens. De retour d’une tournée européenne couronnée par un succès retentissant, la princesse Bandjoun attend plus du public de la région de l’Ouest. Pour elle, une présence massive à son concert, sera le témoignage de l’adhésion de tous, au combat qu’elle mène pour la promotion de la culture Bamiléké dans toutes ses facettes. «Ce sera pour moi une désillusion si les publics de Douala et Yaoundé adhèrent massivement et que celui de la région de l’Ouest ne le fait pas. Ce sera pour moi un désaveu vis-à-vis du combat que je mène dans la promotion de nos langues nationales», explique-t-elle. 

Pour cette première prestation grandeur nature sur le sol de ses aïeuls, l’auteur des chansons à succès telles «Mokte», «Mayole», «Poa’lag», «Messa» et surtout «Pac-ler française», dit avoir réuni toutes les conditions pour proposer à ses fans de l’Ouest, un spectacle haut de gamme. Elle annonce notamment qu’elle sera accompagnée par une équipe de seize musiciens et techniciens rompus à la tâche ; ainsi que des artistes en herbe savamment sélectionnés. 

Dévoilée sur la scène musicale nationale et internationale en 2009, grâce à son album «Mulato», Kareyce Fotso a mis du temps pour communier avec les siens. Contre son gré dit-elle. Car l’organisation d’un spectacle implique plusieurs paramètres que seule, elle ne saurait supporter. C’est pourquoi, elle confesse avoir sauté sur l’occasion qui lui a été présentée par Cyentertainment, organisateur de ce spectacle qui fait partie de la première partie d’une tournée nationale qui verra  l’une des portes étendards de la musique camerounaise, se produire à Douala (1er avril) à Bafoussam (2 avril) et à Yaoundé (8 avril). « Après tout ce que Kareyce Fotso a fait partout dans le monde, nous nous sommes dits qu’il était inadmissible qu’elle ne se produise pas chez elle. Bien que le ministère de la Culture n’ait jamais daigné nous accompagner pour le faire, nous nous sommes dits, pourquoi pas essayer avec nos propres moyens », renseigne Chinois Yangueu. Le big boss de  Cyentertainment rassure que toutes les dispositions seront prises pour que le public de Bafoussam passe de moments de rêve avec une artiste de rêve. De plus, il dit avoir particulièrement revu les tarifs à la baisse afin de donner l’opportunité à tout le monde d’être présent à la maison du parti de Bafoussam. 

La Nouvelle Expression