L’étape de Douala livre ses résultats

Les premiers résultats de la phase finale du concours Mützig Star 2012 sont connus. Le challenge aura été très rude entre les 8 compétiteurs de cette phase, samedi 17 novembre à Douala. Après une arrivée très « brandée » des 8 challengers sur le site de l’évènement, à l’Instance Bar de Makèpe, l’animation vivement rosée d’un public séduit par la prestation de stars invitées sur scène, tels Dina Michou, Karyn Beyala, Sam Fan Thomas… les choses serieuses ont pris pied lorsque le 1er prétendant au titre suprême s’est pointé sur scène : Dynastie Le Tigre, Müt 7.

 

A sa suite, Sergeo Gracias (Müt 4), Aaron Mbi (Müt 2), Zang Zanyvester (Müt 1), Ghislain Dimaï (Müt 5), Chcouchou Sinclair (Müt 6), Bibiaoks (Müt 8) et Kimanuel (Müt 3) ont connu tous un passager très ovationné où les critères de notation étaient focalisés sur la prestation scénique, la voix, le message véhiculé, la mélodie et l’interprétation d’une chanson. « Le niveau de ces candidats est très élevé », aura même fait savoir Karyn Beyala, membre du jury. Toutefois, la beauté du spectacle aura été à la hauteur de la surprise des résultats de cette première étape de la finale sur les 4 qu’elle compte.

 

Au finish, dans l’ordre respectif les Müt 6 (avec 11,05/15), Müt 4 (avec 10,45/15), Müt 5 (avec 10,40) occupent les 3 premières places de cette étape de Douala. Ils sont suivis par les Müt 3 (10,15) ; Müt 2 (avec 9,5) ; Müt 1 (avec 9) ; Müt 7 (avec 8,8) et Müt 8 (avec 8,6). La prochaine étape qui se déroulera à sera à Buea promet être plus intense et chacun des candidats mobilise ses fans pour la suite des notations sur Facebook et sur le site web du concours.

 


Stypak Samo : « Dieu est grand ! »

L’artiste en herbe ayant presté à l’étape de Douala, lors de la phase finale de la caravane Mützig Star 2012, dit ce qu’il pense des 8 prétendants au titre suprême.

Vous avez vu 8 jeunes candidats s’exprimer musicalement sur scène. En tant qu’aîné ayant connu cette compétition, que pensez-vous d’eux ?

Je suis devenu ce que je suis aujourd’hui grâce à Dieu et les Brasseries du Cameroun avec leur marque Mützig, m’ont soutenu, Jephté Talla m’a produit. Je vais dire aux 8 candidats de ne jamais perdre espoir, parce que Dieu est grand. Je n’ai jamais gagné. Si quelqu’un ne gagne pas, qu’il n’arrête pas de travailler parce que demain est un jour nouveau. Même si un candidat ne gagne pas, il peut trouver un Jephté Talla qui lui offrira sa chance dans la foule. Stypak Samo n’est jamais arrivé en finale, mais il est parmi les artistes représentatifs du Cameroun. Dieu est grand !

Le niveau de la compétition est relevé cette année entend-on dire. Qu’en pensez-vous ?

Chacun a son oreille. Tu peux être meilleur, tout le monde le sait, mais tu ne passe même pas. Parmi toutes ces gens ci-présentes, chaque personne a sa façon de concevoir les choses. Ces 8 sont arrivés à ce stade ; ils sont meilleurs. Dieu est grand ! Shi me mi ! Que celui qui ne gagne pas ne perde pas espoir car quand il y a espoir, il y a vie. Et quand il y a vie, il y espoir. Qu’ils croient en eux parce que Dieu est grand ! Parole de Stypak Samo.

Un mot en l’endroit de ce concours Mützig Star.

Je remercie beaucoup ce concours. C’est quelque chose qui m’a beaucoup mis en avant. Jephté Talla en y venant m’a découvert et je dis Dieu est grand ! Shi me mi !

 

Mützig Star fait (encore) des heureux gagnants !

La caravane Mützig Star édition 2012 a fait une escale ce Samedi 17 Novembre 2012 à Makèpè au lieu dit Instance Bar. La bière Mützig a une nouvelle fois fait des heureux.

 

A 18 heures, le décor planté, la scène n’attendait plus que d’être investie par les puristes, histoire de mettre le feu à une soirée qui s’annonçait déjà bien chaude. Les responsables des brasseries du Cameroun n’ont pas lésiné sur les moyens pour mettre dans de remarquables conditions les fidèles consommateurs de la bière « Mützig ». De magnifiques lots composés de t-shirts/casquettes, d’un sac de voyage estampillé Mützig, d’un casque multimédia, et d’un magnifique pagne Mützig, ont été ainsi mis en jeu pour récompenser les consommateurs qui se feront remarquer sur le podium.  Pour faire monter la température, rien de tel qu’un bon  petit concours de danse « Mützig ».

 

Munis de leurs bouteilles de « Mützig » les courageux candidats, 12 au total, se sont présentés sur le podium pour laisser exprimer leur « joie de vivre du Cameroun ». Un concours de danse à élimination où le public était le seul jury souverain.

 

Ainsi, à 12 ils ont commencé, à 4 ils ont terminé. Equilibre de genre oblige, le public a su équilibrer les débats jusqu’à la dernière étape du concours, qui a finalement vu la victoire sans appel de Mister Fire qui a gratifié le public de Makèpè de ses déhanchements exceptionnels, arrachant des tonnerres d’applaudissement. Il a remporté ainsi le pagne mis en jeu et ses dauphins Roméo N. et Séraphine La Tigresse repartent respectivement avec le sac de voyage estampillé, et le t-shirt/casquette.

 

Le public « connaisseur » composé de fidèles consommateurs de la bière Mützig, s’est montré incroyablement réceptif aux prestations scéniques, arrosée par la bière Mutzig, bref l’expression de la joie de vivre du Cameroun.

Karyn Amy : « Je trouve qu’ils sont très forts »

Chanteuse et membre du jury dans l’étape de Douala, comptant pour la phase finale du concours Mützig Star 2012, la lauréate du concours de 2010 parle des potentiels vainqueurs de cette édition.

Vous intervenez ce soir comme artiste et comme membre du jury, comment avez-vous jugé la performance de ces 8 candidats ?

Je trouve qu’ils sont très forts. Ils ont du talent et je trouve qu’ils sont très bien encadrés tant par l’équipe que par le coach. Oui, je suis quand même assez impressionnée.

Selon vous qu’est-ce qui fait la particularité de ces compétiteurs ?

Il y a leur voix, leur expression scénique, voilà des éléments qui m’ont le plus touchée. Le message aussi comptait et celui qui m’a le plus touchée et celui qui chantait pour les mamans. Franchement il m’a fait pleurer ; sans blague.

Parlez nous de votre album nouvellement sorti ?

Mon album est déjà sorti. Il est en promotion à Yaoundé. La promotion suit son cours ici à Douala, mais pas aussi vite qu’à Yaoundé car là bas c’est le bikutsi. Il est composé de 5 titres et j’ai repris un titre.

Quel(s) conseil(s) vous donneriez à ces candidats qui veulent tous devenir comme vous ?

Je le demanderais de beaucoup travailler ; il n’y a que ça qui paie. Qu’ils travaillent beaucoup.