Aaron Mbi : « c’est le travail qui paye »

Vainqueur de l’édition 2013 de la compétition, il remercie la marque Mützig pour le changement qui est opéré dans sa vie.
Aujourd’hui vous êtes le vainqueur de Mützig Star 2013. Quelles sont vos impressions ?
Je dis déjà merci à Les Brasseries du Cameroun parce que ça n’a pas été facile; tout le monde était vraiment fort même si plusieurs ont été éliminés. Ça n’a pas été facile mais pour chaque chose, c’est le travail qui paye.
J’ai eu à faire ce que je pouvais faire et les résultats sont là.
Que pensez-vous de tous ces candidats qui ont participé à cette édition et à ceux qui ont pu atteindre cette finale ?
J’ai eu à faire une compétition avec des gens très forts ; je veux de Chouchou Sinclair, de Raphran Le Bantou Shamikel ; de ceux qui ont été éliminés comme Ajame, Basile L’Amour, Felganie, Stella Ngang’s… Toutes ces gens ont du talent. Comme je dis toujours, ne pas être premier ne signifie pas ne pas être le meilleur. Mais pour avoir travaillé avec ces gens, ce n’était pas du bluff ; ils étaient forts et vraiment car quand je me réveillais le matin, je me demandais comment affronter ces personnes. Mais avant tout, il y a Dieu et ce qui s’est passé, aujourd’hui je suis vainqueur en 2013 et je dis à toutes ces gens de ne pas baisser les bras. Quand on est en compétition, on doit être fair-play. Il est vrai qu’il y a des moments difficiles mais le travail paye.
Quel message adressez-vous à Les Brasseries du Cameroun et à la marque Mützig surtout ?
La marque Mützig est une très bonne marque. Ça fait 23 ans qu’elle est dans cet exploit de promouvoir les artistes. Je tiens à les féliciter. Ce n’est pas facile ; beaucoup d’argent à dépenser ; changer la vie de plusieurs personnes ; c’est une très bonne chose. Donc je veux dire qu’aujourd’hui Aaron Mbi a une voiture ; sa propre voiture et ce grâce à Les Brasseries du Cameroun. Donc je leur dis merci et qu’ils aillent de l’avant.

Vainqueur de l’édition 2013 de la compétition, il remercie la marque Mützig pour le changement qui est opéré dans sa vie.


Aujourd’hui vous êtes le vainqueur de Mützig Star 2013. Quelles sont vos impressions ?

Je dis déjà merci à Les Brasseries du Cameroun parce que ça n’a pas été facile; tout le monde était vraiment fort même si plusieurs ont été éliminés. Ça n’a pas été facile mais pour chaque chose, c’est le travail qui paye. J’ai eu à faire ce que je pouvais faire et les résultats sont là.


Que pensez-vous de tous ces candidats qui ont participé à cette édition et à ceux qui ont pu atteindre cette finale ?

J’ai eu à faire une compétition avec des gens très forts ; je veux parler de Chouchou Sinclair, de Raphran Le Bantou Shamikel ; de ceux qui ont été éliminés comme Ajame, Basile L’Amour, Felganie, Stella Ngang’s… Toutes ces gens ont du talent. Comme je dis toujours, ne pas être premier ne signifie pas ne pas être le meilleur. Mais pour avoir travaillé avec ces gens, ce n’était pas du bluff ; ils étaient forts et vraiment car quand je me réveillais le matin, je me demandais comment affronter ces personnes. Mais avant tout, il y a Dieu et ce qui s’est passé, aujourd’hui je suis vainqueur en 2013 et je dis à toutes ces gens de ne pas baisser les bras. Quand on est en compétition, on doit être fair-play. Il est vrai qu’il y a des moments difficiles mais le travail paye.


Quel message adressez-vous à Les Brasseries du Cameroun et à la marque Mützig surtout ?

La marque Mützig est une très bonne marque. Ça fait 23 ans qu’elle est dans cet exploit de promouvoir les artistes. Je tiens à les féliciter. Ce n’est pas facile ; beaucoup d’argent à dépenser ; changer la vie de plusieurs personnes ; c’est une très bonne chose. Donc je veux dire qu’aujourd’hui Aaron Mbi a une voiture ; sa propre voiture et ce grâce à Les Brasseries du Cameroun. Donc je leur dis merci et qu’ils aillent de l’avant.