Aubin Sandjo : « Chaque candidat s’est surpassé »

Arrangeur émérite, Aubin Sandjo a passé un mois auprès des huit candidats de la phase finale de Mützig Star 2014 comme coach. Lui qui avait pour rôle de rendre agréable à l’oreille les compositions des chacun des candidats a noté une nette amélioration de ces derniers au fil de la compétition.

Vous avez suivi pendant un mois les huit candidats, quel bilan au terme de ces quatre étapes ?

Le bilan, très honnêtement pour moi, ne peut être que positif. On a abattu un travail de fourmi et je peux vous assurer que le couronnement de ce soir a été très visible autant de la part des membres du jury composé d’artistes aguerris tels que Ama Pierrot qui m’a personnellement félicité, Nicole Mara aussi, et le personnel des Brasseries qui a beaucoup apprécié le spectacle. Je suis très content parce que la courbe a été croissante partant de la première étape à Loum jusqu’à la dernière à Bertoua. A chaque étape, on n’a pas pu déceler à l’avance qui est le champion parce que c’est chacun qui se remettait en question. Et, à l’étape suivante c’est quelqu’un d’autre qui prenait les devants. J’ai horreur de ce genre de travail où à chaque étape on retrouve le même gagnant. Chacun s’est surpassé. Le premier d’une étape se retrouve quatrième à l’étape suivante pas parce qu’il a mal chanté, mais parce que les autres se sont surpassés et ont relevé le challenge.

Maintenant, si je peux dire un mot à l’endroit de ceux qui sont recalés ce soir, c’est le discours que je leur ai tenu depuis le début. Mützig Star pour quelqu’un qui veut être une star est comme un pont sur lequel il accepte de passer et au final c’est sa performance personnelle qu’il doit faire valoir, mais pas la voiture. La carrière d’un artiste ce n’est pas la voiture.

Qu’est ce qui est prévu pour la finale à votre niveau ?

Des petites innovations au niveau de l’arrangement de leur musique mais pas un nouveau discours. Le discours reste le même. Ce que je leur dis c’est pour leur carrière dans la musique et pas seulement pour la finale de Mützig Star.  


Duc-Z : « cette finale sera la plus belle finale de Mützig Star »

Le coach responsable de la prestation scénique des candidats a déjà sa petite idée de ce que le public pourra vivre lors de la finale le 14 novembre prochain à Douala.

Quel bilan faites-vous de cette Caravane phase finale de Mützig Star ?

Il faut dire qu’au départ, à l’étape de Loum, les candidats étaient balbutiants, ils ne savaient pas quoi faire, aujourd’hui vous avez vu qu’à la dernière étape de Bertoua ils ont fait un chaud exceptionnel. Ils savaient bouger sur scène, ils savaient donner de l’émotion. Aujourd’hui, je pense que notre victoire à Aubin Sandjo et moi c’est d’avoir formé des artistes pas des candidats. Les quatre qui sortent peuvent sortir des albums et faire des choses merveilleuses. Aujourd’hui c’est une victoire pour les 8 candidats. C’est vrai quatre iront en finale mais les autres n’ont pas démérité. Ils sont sortis les meilleurs sur 10134 candidats au départ. Donc pour moi les 8 sont vainqueurs.   

Le 14 novembre à Douala aura lieu la finale. Il faudra certainement réviser deux ou trois petites choses concernant la prestation scénique des candidats. Avez-vous déjà votre petite idée à propos ?

 

Çà va être génial. On a prévu plein de chose notamment des vidéos d’artistes connus qu’on va leur montrer pour développer plein de choses. Déjà, à la finale il y aura des danseurs. On a ajouté des danseurs cette année pour aider les artistes dans leur spectacle. Çà sera deux longues semaines. On va vraiment bosser. Je sais que cette finale sera la plus belle finale de Mützig Star. 

Bertoua dévoile les finalistes de Mutzig star 2014

Ils ne sont plus que 4 à la course au sacré titre de Mützig Star 2014. Les candidats Manojo [MÜT 2] ; Ajame [MÜT 3] Jean Didier [MÜT 4] et T-son [MÜT 5] ont été retenus pour l’épreuve ultime de la compétition le 14 Novembre prochain au Castel Hall de Bonapriso à Douala.

De son nom Mame Noël Josué, Le candidat Manojo [MÜT 2], premier au classement général avec un total de 50,51/60, doit ce siège de leader à ses victoires aux étapes de Loum et Bertoua. Bien qu’ayant pris le dessus sur Manojo en ce qui concerne le vote internet avec 2,99/4 contre 2,96, Ajame Ojehge Nelson  alias « Ajame » ou [MÜT 3] s’est vu octroyé la seconde place du classement général avec une moyenne de 48,4/68.

Les deux autres places pour la grande finale sont occupées respectivement par Ng’o Jean Didier dit « Jean Didier » ou [MÜT 4] avec 47,58 et Tubuo Evaristus Tomuntain dit « T-Son » ou [MÜT 5], est le dernier élément du cercle très fermé des finalistes avec 46,17  points malgré la note de 3,02 /4 obtenu au vote internet.

 

La caravane Mützig Star sur les ondes de la radio Aurore

Les fidèles auditeurs de la radio Aurore n’ont cru un moment ce que leurs oreilles entendaient. Les huit candidats de la caravane phase finale de la plus célèbre compétition de musique au Cameroun, étaient en direct d’une de leur radio locale, la radio Aurore.

Arrivés le 30 Octobre 2014 à Bertoua, chef-lieu de la région de l’Est, la caravane Mützig Star a aussitôt pris d’assaut la radio Aurore pour annoncer son passage dans la région du soleil levant. De ce fait, Oscar Molongo [Müt 1] ; Manojo [Müt 2] et les six autres candidats, notamment Ajame [Müt 3] ; Jean-Didier [Müt 4] ; T-Son [Müt 5] ; Damien Blue [Müt 6] ; Melchi [Müt 7] et La Guehoad [Müt 8] ont marqué leur présence. Tour à tour devant le micro du studio de production de cette radio, ils ne sont pas passés du dos de la cuillère pour donner un a capela de leur chanson. Cette présentation succincte était destinée à convier les populations de ville de Bertoua à la grande soirée de compétition du lendemain.

Ces quelques minutes de show en direct de la radio Aurore, présageait une rude compétition à toute épreuve entre les différents candidats encore en lice pour les 4 places de la grande finale du 14 Novembre prochain au Castel Hall de Bonapriso à Douala . Il va alors sans dire que la qualité musicale livrée par chacun des candidats, est le résultat d’un travail de longue haleine sous le coaching de Duc-Z et Aubin Sandio.

En fait, c’est dire toute la fierté de ces coaches, qui n’ont pas dissimulé leur satisfaction au vue de la maturité du talent des candidats. Ils n’ont pas manqué de reconnaître sur les antennes de cette radio que, la compétition est assez ouverte et que le jury aura fort à faire pour départager les candidats au Carrefour Enia, le lendemain 31 Octobre 2014.

 

Les artistes invités embrassent la scène à Bertoua

Le public de Bertoua a eu chaud car il y avait de quoi se mettre sous dent en terme de show le vendredi 31 Octobre à au Carrefour Enia. Aaron Mbi, Duc-Z, Nicole Mara et Ama Pierrot, quatre grosses pointures de la musique camerounaise leur ont été servies sur un podium le 31 Octobre 2014 , lors de la dernière étape de la caravane phase finale de Mützig Star. 

En fait, Aaron Mbi, vainqueur de Mützig Star édition 2013, a fait montre du tale qui lui a valu son sacre au grand plaisir du public qui se délectait  langoureusement de son album. Pour sa part,  Duc-z, a troqué sa casquette de coach des candidats, à celui de musicien qu’on lui reconnait d’habitude, pour transporter le public dans le monde de la musique urbaine. Sa prestation « n’a pas donné le lait » à la sécurité qui s‘est rendue à l’évidence du lien très fort qui unissait ce public à l’artiste Rnb.

Nicole Mara, elle, a levé la barre de l’ambiance encore plus haute avec son makossa à tout casser. C’est fort de sa prestation pour les titres « Lele Mba » ; « Sponsor » et « Homme marié », que le public a même réussi à défier les agents d’Africa Security, pour ruer telles des abeilles à la vue du miel sur la scène. L’apothéose de ce show inédit, fut le passage du général Ama Pierrot. L’artiste du Bikutsi Attitude, passant en revue plusieurs titres phares des albums qui ont jalonnés ses 33 ans de carrière, a répondu favorablement aux attentes du public déjà en effervescence.