Zanga Hervé Daddy : « J’ai travaillé, Dieu a bénit mes efforts et le jury a apprécié »

Numéro 1 des présélections au carrefour EMIA du 15 Juin 2014, Zanga Hervé Daddy dit « Daddy du Pays » ou [Mut 17] revient sur ce qui lui a permis d’occuper le fauteuil de leader de cette étape de Mützig Star.

Qu’est-ce que cela fait à « Daddy du Pays » d’être retenu comme le premier candidat de cette étape ?

Je suis très content du rang que j’ai occupé ce soir. C’est Dieu seul qui donne. Car j’ai travaillé, Dieu a bénit mes efforts et le jury a apprécié. C’est tout cela qui a favorisé ma distinction de numéro 1 à cette étape.

Pouvez-nous rappeler le titre qui vous permis d’être numéro 1 ce soir ?  Et pourquoi ce titre ?

La chanson qui m’a fait gagner la première place ce soir est intitulée « Cameroun, quel avenir ! ». Dans cette chanson, je prône l’évolution, l’avancement et le développement de notre pays car sans le travail notre pays ne peut pas se développer. En fait, j’ai fait cette chanson pour interpeller les camerounais à la reconstruction des valeurs de notre pays car le mensonge, la corruption, le vol et bien d’autres maux minent notre pays.

Etes-vous à votre première participation du Mützig Star ?

Oui,  Je suis à ma toute première participation à cette compétition de Mutzig Star.

Dès votre première prestation, vous occupez le haut du tableau des présélections, que peut dire Daddy du Pays à ceux qui aimeraient faire comme lui ?

Simplement, ce que je peux dire à ceux qui m’apprécient de près ou de loin, est que c’est le travail qui paye. Sans travailler le pays ne peut pas avancer.  Je dis la vraie magie c’est le travail. Dans la musique que nous faisons il faut beaucoup plus mettre l’accent sur le travail afin de parvenir à un bon résultat.