Mutzig Star 2017. Le rêve de Vanessa Monjoa est devenu réalité

 

Il fallait désigner le meilleur des 06 candidats finalistes à la 27 édition de la compétition Mutzig Star. 04 membres du jury dont le parrain Manu Dibango, accompagné de Salatiel, Laura Dave et Victorien Essono. Il était question pour chacun des candidats de produire une performance live de leurs compositions personnelles.

Soirée rapide, drivée par des émotions et du partage. Des intermèdes d’artistes vedettes tels que Henri Njoh,  Dynastie le tigre, Daphne. Des couleurs différentes de la part de chacun des candidats, Rap, Makoune, Afropop… Mais surtout des voix et des thèmes que chacun d’eux abordait. On a bien ressenti le challenge durant la soirée. Tranché entre les évaluations du jury et les votes du public.

Vanessa MONJOA, la vedette de l’année 2017

Aussi vrai que chacun des candidats s’est donné. Elle s’est démarqué avec sa chanson qui avait une coloration mixte, avec sa capacité de chanter du dance hall, du rn’b, du rap avec un langage en pidgin et une énergie incroyable sur scène. Face à des chanteurs de belles voix, elle a brillé par son avantage d’avoir un produit digeste et une facilité à s’adapter aux rythmes divers, du début de la compétition à la finale. Elle va donner un sens à la nouvelle donne de Mutzig Star qui ne veut plus seulement des chanteurs, mais des produits. Les champs sont désormais ouverts, et cette victoire en est la preuve.

Une histoire, un rêve 

Avant sa montée sur scène, Cyrille Bogiko introduit Vanessa Monjoa, jeune fille originaire du sud ouest qui a décidé de donner sa vie à la musique. Malgré l’opposition catégorique de sa mère qui n’y voyait pas d’avenir. La réussite de Vanessa va faire monter l’émotion dans la salle car elle a réussi son pari en présence de sa mère. Voilà une histoire qui fait rêver et qui fait croire.

Vanessa Monjoa succède donc à Marlyz, remporte la somme d’un million de FCFA, une voiture 4×4, la production et la promotion d’un disque produit par Alpha Better Records. Bientôt on entendra surement parler d’elle, car l’organisation promet qu’elle ne passera pas inaperçu comme de nombreux artistes qui l’ont précédé. Elle ne sera pas la seule car tous les finalistes bénéficieront du suivi et de l’expérience de l’équipe.

Notons pour cette année, la forme de la compétition a totalement changé. Mutzig Star est devenu un véritable programme TV tourné indoor, en s’appuyant sur le digital. Ils étaient 3000 inscrits via internet au départ, 300 ont été sélectionnés par un grand comité d’hommes de médias et de culture. Les primes se sont déroulés en plusieurs étapes, interprétation de chansons locales, interprétation de chansons internationale, performance live avec une légende de la musique Camerounaise, avant la grande finale. ça fait 27 ans que Mutzig Star dure, rendez-vous en 2018.

Source: voila-moi.com